Qu’Est-Ce Que La Dévitrification ?

 Scientifique avec des béchers
Scientifique avec des béchers

La dévitrification est un processus chimique dans lequel les molécules de verre se réorganisent en une structure stable, ce qui donne généralement un aspect flou et quelque peu opaque. Le verre fondu qui se refroidit avant que ses molécules n’aient eu la chance de se réorganiser en liaisons serrées reste clair, mais la tendance naturelle de la plupart des composés est à une structure plus stabilisée. La dévitrification est un concept géologique important, mais est souvent également discutée dans le domaine de l’art du verre. La plupart des artistes considèrent le verre dévitrifié comme abîmé et cherchent généralement à éviter ce résultat.

Il existe de nombreux types de composés de verre, et les scientifiques ont tendance à considérer le terme « verre » plus largement que ceux de la société commune ou du monde artistique. En chimie, le verre peut inclure toute gamme de composés qui adoptent un état vitreux lorsqu’ils sont chauffés vers leur point de fusion. Le verre n’apparaît généralement clair et complètement transparent qu’en raison de l’instabilité chimique. La tendance naturelle de la plupart des composés de verre et de type verre est de rechercher une structure plus stable et solide.

Le verre transparent naît par un processus appelé vitrificattion, dans lequel un solide est chauffé si chaud qu’il devient liquide. Pendant la vitrification, les molécules du solide – sable, parfois, ou d’autres minéraux de quartz ou de terre – sont réarrangées dans un état de déséquilibre. Les cristaux d’origine se dissolvent et leurs éléments de base sont suspendus les uns contre les autres en suspension. Cela crée souvent le verre transparent si familier dans la vie quotidienne. Les cristaux essaient généralement de revenir à leurs structures cristallines, cependant, et quand ils le font, la dévitrification se produit.

Des exemples de verre et de roche dévitrifiés se trouvent le plus souvent dans la nature sur les sites d’éruptions volcaniques. Le magma liquide du noyau de la terre provoque souvent une vitrification presque instantanée des roches et des minéraux environnants, mais à mesure que l’éruption ralentit et que la température se refroidit à nouveau, l’état solide revient. La dévitrification est presque toujours très évidente dans la structure et la forme de la roche reconstituée. Il est presque impossible pour un solide de se convertir en liquide, puis de revenir à sa forme solide intacte. Les molécules sont les mêmes, mais les composés qu’elles forment et les chaînes qu’elles créent au cours de leurs transitions laissent place à une surface marbrée et striée.

La dévitrification du quartz et d’autres minéraux dans la nature est souvent considérée comme quelque chose de beau, et a généralement une grande importance géologique et académique. La même chose n’est pas toujours vraie dans le domaine de l’art du verre. Les humains soufflent et cuisent du verre au four dans toutes sortes de récipients et de formes créatives depuis des siècles. Une grande partie de la pratique dépend de contrôles précis de la température et de la manipulation de l’exposition du verre liquide aux mécanismes de chauffage et de refroidissement.

Lorsque des projets d’art en verre sont mis à feu trop longtemps ou à une température trop élevée, des parties de leur surface peuvent se dévitrifier, ce qui est généralement immédiatement apparent à travers des plaques de surface trouble ou embrouillée. Il est rare qu’un projet entier se dévitrifie, mais certains bords ou côtés peuvent changer pour diverses raisons. La chaleur est généralement au cœur, mais l’épaisseur générale du verre, les marques laissées sur la surface et la composition globale jouent toutes les parties.

Les artistes prennent généralement certaines précautions contre la dévitrification du verre, y compris des contrôles de synchronisation précis, l’utilisation de produits de pulvérisation de dévitrification spécialisés et des schémas de nettoyage intensifs. Cependant, tous les changements structurels ne sont pas évitables, ce qui signifie souvent que la réparation est en ordre. Parfois, réchauffer ou réchauffer une pièce dévitrifiée atténue une tache, mais d’autres fois, des mesures plus drastiques telles que le sablage ou de nouveaux revêtements de verre sont nécessaires. De nombreux artistes ont des méthodes infaillibles autoproclamées, mais il n’y a tout simplement pas de solution unique. La dévitrification du verre est un processus normal et naturel qui est souvent très difficile à éviter complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.